Surveillance en milieu ouvert

La surveillance en milieu ouvert offre aux personnes contrevenantes (homme et femmes) sous juridiction provinciale, soumises à une mesure appliquée telle que l’ordonnance de probation, l’emprisonnement avec sursis, la permission de sortir ou encore la libération conditionnelle, un encadrement légal visant l’atteinte d’objectifs de réinsertion sociale. En plus de veiller au respect des conditions légales des personnes contrevenantes en vue d’assurer la protection du public, les intervenants accompagnent la clientèle dans son processus de réinsertion sociale et l’épanouissement/le développement de son plein potentiel. La Maison Painchaud effectue le suivi de 255 contrevenants suivis en communauté.

SURVEILLANCE DES DÉLINQUANTS SOUS ORDONNANCE DE SURSIS

Depuis 1999, le CRC Painchaud assure le mandat légal et la surveillance des contrevenants sous ordonnance de sursis. L’intervenant à la surveillance en milieu ouvert, qui détient la désignation d’agent de surveillance, assume toutes les activités d’accompagnement et d’encadrement qui ont pour objectif la réinsertion sociale. Il travaille en collaboration avec l’ASC-vérificateur qui surveille les conditions de couvre-feu et d’assignation à domicile. Considérant les besoins des contrevenants qui sont référés à l’intervenant à la surveillance en milieu ouvert, celui-ci a pour mandat plus spécifique d’amener la personne contrevenante à développer, à renforcer et à consolider ses habiletés sociales ou son réseau social.